Nos propositions handicap

Nous ouvrirons à Saint-Denis une antenne de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH 93).

La taille de notre ville et le besoin d’échanger directement avec des professionnels au-delà des démarches en ligne rendent nécessaire un service public de proximité pour les personnes en situation de handicap.

Cette antenne MDPH dans notre ville facilitera les démarches et l’accès au droit des enfants, des adultes et des familles.

Il s’agit d’une première proposition en vue de notre projet municipal. Les échanges, rencontres, expertises se poursuivent dans ce domaine essentiel du handicap pour répondre à d’autres besoins. Notre cap de la ville équilibrée est celui d’une ville nécessairement plus inclusive.

Agir pour l'inclusion

Une ville équilibrée, c’est une ville ouverte et solidaire pour toutes et tous. C’est une ville qui agit pour l’inclusion et qui prend en compte les enjeux du handicap dans la société.

15 ans après la loi cadre du 11 février 2005, il reste encore beaucoup à faire à Saint-Denis pour l’égalité des droits et des chances des enfants et adultes en situation de handicap et de leurs aidants.

Et tout commence par l’accessibilité, sans laquelle la vie sociale n’est pas possible. Nous agirons dès le début du mandat. Les candidat·e·s et militant·e·s de notre mouvement en situation de handicap ou aidants, comme Arbiha, Mohammed, Daniela, Laurent, Nathalie ou encore Hervé portent cette ambition et contribuent à changer les regards.

La ville équilibrée est une ville inclusive !

Semaine des 15 ans de la loi du 11 février 2005 : nous poursuivons la présentation de nos mesures pour l’inclusion réelle des personnes en situation de handicap à Saint-Denis.

En dehors de l’école, des structures médico-sociales et des accueils de loisirs / EMS (périscolaire), les enfants en situation de handicap doivent avoir un accès facilité aux activités sportives, culturelles et artistiques.

Notre engagement pour les Municipales 2020 est très concret :

  • Ouverture d’un droit de 2h par semaine pour être accompagné par un·e AVS-AESH* dans une activité à Saint-Denis : club de sport, musique, arts plastiques, cinéma…
  • Les AVS AESH volontaires auront un contrat de travail avec la ville en complément du contrat avec l’Education nationale. Priorité aux mêmes AVS AESH que sur le temps scolaire si c’est le choix de la famille et de l’enfant
  • Ce temps de 2h par semaine renforcera l’épanouissement des enfants et leur inclusion dans la ville et pour permettra aux aidants de faire une pause.

 

* AVS : auxiliaire de vie scolaire devenu AESH : Accompagnant des élèves en situation de handicap