Nos propositions santé

Premiers secours

Chaque année en France, 50.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque soudain (ACS), dont 30% sur la voie publique. Faute de recevoir les premiers gestes de secours, le taux de survie est de seulement 8%.

Si la France formait 20% de personnes en plus au secourisme, 10 000 vies seraient sauvées chaque année (source INPES).

La municipalité peut agir en formant les habitant·e·s, notamment les adultes, et en équipant la ville de défibrillateurs.
En partenariat avec les pompiers et les associations spécialisées, nous déploierons un grand plan “Saint-Denis qui sauve” :

  • Initiation gratuite aux gestes qui sauvent. Son objectif : empêcher l’aggravation de l’état de la victime et préserver son intégrité physique en attendant l’arrivée des secours.
  • Incitation et aide au financement du PSC1 (Prévention et secours civiques de niveau 1) et réactivation des compétences tout au long de la vie. Le PSC1 permet d’acquérir par équivalence le Brevet européen des premiers secours (BEPS).
  • Installation de défibrillateurs automatisés externes (DAE), notamment dans les écoles, et recensement de leur localisation dans les applications dédiées et la future application de la ville. Les défibrillateurs peuvent être utilisés chez les enfants de plus de 1 an.